Browsing Tag

Coup de Coeur

Coup de coeur

Cartes postales de souvenirs

28 février 2013
courrier-France-Israel
En février / mars, les weekends se suivent mais ne se ressemblent pas. Je m’interroge : comment vous faire part de mes coups de cœur du moment, sans oublier de les vivre à fond ?
Au présent, saisir l’instant, noter les émotions, fixer les sensation, sans trop se préoccuper de la forme ni de la rédaction…
Après, vouloir partager, diffuser, envoyer, quelques images légendées. Pour simplement vous dire j’y étais ? pas forcément, peut être susciter des réactions, échanger des perceptions…
Aujourd’hui, au fond, on en garde des bons souvenirs, et sur le vieux buffet sous la poussière grise, il reste des cartes postales.

 

Se perdre dans l’œuvre de Hopper, puis monter au Sacré Cœur.
Voir Dalí comme « un génie extravaguant », et croiser une vieille dame de 850 ans. 










Ce weekend, direction le Nord : C’est Carnaval !
On se reconnait, on se retrouve, on chante…
On partage juste un grand moment de joie collective.


pas après pas, le temps est passé aussi simplement que ça.
le brunch était si bon, loin des efforts du semi-marathon !

Coup de coeur Veille

6 décembre 2010
FLASH SPECIAL : Coup de coeur et coup de com.

Perdu entre novembre et décembre, il fallait bien un énorme buzz pour vous faire patienter… Là je crois que j’ai trouvé : Aujourd’hui, le 06 décembre, c’est certes la St Nicolas,… mais c’est aussi et surtout :
LA DATE
D’UN GRAND RENDEZ-VOUS

…. avec vous, avec vous, avec vous, avec vous….

ENTRE NOUS ET LA GIRONDE !
Le Comité Départemental de Tourisme (CDT) continue à faire « le plein de plaisirs » en Gironde… Son site internet a fait désormais peau neuve : il nous convie à un grand rendez-vous ! avec Raphaelle Ricci, Steevy Boulay, Pierre Arditi, Vincent Moscato, Richard Virenque, Raymond Poulidor, Mathilde Seigner… et bien d’autres encore…
Ca mérite bien un gros coup de coeur et joli coup de com ! Bravo à toute l’équipe du CDT de la Gironde.
En attendant la suite…
Non classé

28 juin 2009

Coup de Coeur : c’est le 21 juin 2009, il est 20h20 – Un jour on prend la plume, découvrez un essai, « réelle mais emballée triste réalité » – Surprise ! et si les mots étaient « muse-ic »…

Bonne Fête de la Musique C’est évident, la musique joue un rôle important pour moi ! Mais cette année, j’ai voulu jouer la carte de la différence, laisser le son de côté et redonner de l’importance aux mots… Croire à la poésie, à la virtualité du verbe plus qu’à la musiquette que certains méprisent hélas.

La main écrit se laisse emporter par un imaginaire, en étant brusquement embarquée par le tourbillon du réel… en aboutissant finalement à un drôle de portrait aussi drôle que concret :

« Réelle mais emballée, triste réalité… »
Au delà de tout soupçon,
on se laisse couler au fond
et quand on se redresse
qu’on donne le coup de pied
c’est la fragilité qui nous sauve en premier.
Dans ce drôle de ballet
on se transforme un peu
des plumes et des paillettes
pour oser aller mieux
Alors on la découvre dans sa complexité,
du vrai et du caché ; autant d’ambiguïtés
pour décrire notre vie ; ses ombres et ses dangers,
toutes les faces du monde en son humanité.
Du doux, des flous, un tout
nous laissant avancer…
marcher, courir, voler
trembler, coller serrer
Vivre une autre musique,
loin des vapeurs tragiques de notre société !
Logique, pudique, magique
quand on l’a oublié
et qu’elle s’impose à nous, telle une fille déclassée
lisse mais tellement là : triste réalité !
Oh là, mais qu’est-ce que c’est ?
je crois que s’est emballé
vaut mieux en rester là
autant se mettre au pas.
Toutes proportions gardées et sans arrières pensées
écrire le mot Stopper…
…. en toute humilité !
NC

En 2009, Bonne fête de la musique !
Non classé

31 août 2008

FLASH SPECIAL…. En réponse au Coup de Coeur de Juillet !

Lundi 1er Septembre 2008 à 19h


« 1 heure pour convaincre le jury Européen »

La venue à Bordeaux de 4 membres du jury constitue une étape essentielle de la candidature de Bordeaux au titre de Capitale Européenne de la Culture en 2013, avant le « grand oral » à Paris prévus le 15 septembre et après l’envoi du dossier de candidature le 14 août dernier.

Venez nombreux, en famille ou entre amis,
témoigner de votre soutien à notre candidature !


Le programme de la soirée dès 19h00

  • 19h Accueil dans la cour de l’hôtel de ville au son de la banda La fanfare des sans soucis, de Tito el Frances ( guitare et chant flamenco et de Mole que da rua (musiciens de rue brésilienne)
  • 19h-19h30 Journal télévisé de France3 en direct /édition spéciale Bordeaux2013 de la corus de la mairie de Bordeaux retransmis sur écran géant
  • 19h30 Arrivé du Jury Européen
  • 19h40 Projection d’un film monté par Benoît Arene sur les moments forts de la mobilisation de Bordeaux 2013

Et en plus … Distribution du suplément de Sud Ouest sur la candidature de Bordeaux 2013 ainsi que de badges et de foulards aux couleurs de Bordeaux 2013, toute la soirée au Kiosque des passions sur la Place Pey-Berland.

Film Officiel de Campagne – Bordeaux 2013
« Nous sommes tous candidats » – Plus d’informations sur http://www.bordeaux2013.eu/
Non classé

25 septembre 2007
Coup de Coeur de Septembre
Qui sont donc les Têtes à Claques ?
Qui n’a jamais entendu parler de ces « drôles de moulages » avec un accent canadien à couper au couteau qui ont subitement envahi la sphère médiatique ? – Télévision, radio, journaux, affiches… ils épousent tous les supports de communication -.
Une idée originale emportée par un énorme buzz
Avant que ces personnages s’imposent dans l’univers de la publicité, il fallait un élément déclencheur : ce fut le buzz provoqué par le clip du « Willi Waller » et ce slogan désormais célèbre : « Et t’aimes ça les patates mon ami ! ». Ainsi, relayé par des plate formes de partage de vidéos tels que U-Tubes ou encore Dailymotion, ce court métrage relatant une satire publicitaire pour un épluche légumes deviendra célèbre dès la mi-juillet.
Le business de la patate…
Suite à cette réalisation emmenant au premier succès, les Têtes à Claques ont commencé à se faire connaître. Leurs états d’esprits s’inscrivent dans une véritable ambiance décalée portée par leur site internet.
…Un renouveau pour SFR

Parallèlement le groupe de téléphonie mobile SFR a sorti depuis l’été un nouvel habillage publicitaire. Après avoir longtemps positionner son message publicitaire sur l’outil, il décide de recentrer son image sur l’esprit du groupe, en personnalisant les lieux de la marque comme nous l’indique la base line suivante : « Vous êtes dans un espace SFR ».
Ce nouvel élan marketing était osé en constituant peut être une rupture brutale qui n’a pas séduit tout le monde !
Toutefois, ce n’était pas sans compter sur la réactivité du distributeur téléphonique. En effet, au début du mois de septembre la marque a utilisé le concept des Têtes à Claques pour servir son discours, notamment dans leurs spots radio avec l’expression franglaise typique : « Ca va ouatcher ! »
Pour le coup, SFR semble avoir changé sa politique de marketing en marquant les esprits et en permettant aux créatures des Têtes à Claques de percer sur la scène médiatique.

En décrivant l’idée originale du « Willi Waller » véhiculée par un buzz, le Zen News accorde de l’intérêt au concept ludique des Têtes à Claques, qui apparaît au fil des jours comme un véritable levier marketing.

Non classé

30 juin 2007

Coup de Coeur : Juin 2007

Bordeaux : « et si c’était beau ! »
A l’arrivée de l’été, le Zen News se donne la permission de rêver Bordeaux… Souvent, quand l’espace devient un élément du quotidien on ne prend plus le temps de s’attacher réellement à sa beauté. Ce coup de coeur nous donne donc la possibilité de redécouvrir la ville.
De plus, cette initiative est doublement la bienvenue car elle s’avère, sans le vouloir, être liée à l’actualité : le jeudi 28 juin, le Comité du Patrimoine mondial de l’Unesco, réuni à Christchurch en Nouvelle Zélande, a annoncé l’inscription de Bordeaux sur la liste du Patrimoine mondial de l’humanité, en tant « qu’ensemble urbain exceptionnel ».

Sans conteste la ville de Bordeaux présente un passé architectural important qui en fait toute sa richesse. Toutefois, le paraître ne suffit pas pour déterminer, définir et cerner la personnalité d’un espace ou l’âme d’un territoire, perception unique pour chacun de nous. Demandons-nous alors quelles visions pouvons nous avoir de Bordeaux ?
Bordeaux, une ville entreprenante

Bordeaux est connu aux quatre coins du monde pour ses grands vins. Cette notoriété lui a souvent permis d’oser la mise en place de grands projets comme :
l’aménagement urbain et le renouvellement des quartiers,
le pari de la mobilité avec l’installation pionnière du tramway,
la question du développement durable en essayant de faire une place de choix à la nature dans le tissu urbain
et l’intégration de la technologie : Bordeaux deviendra peut être bientôt la première ville wifi gratuite… Affaire à suivre.
La ville est souvent considérée comme un espace d’activité en croissance qui laisse une place à l’audace, à la créativité et aux initiatives futures : « une ville entreprenante et gagnante » se plaît à répéter le maire M. Alain Juppé.
Pour illustrer ce thème, on choisit souvent l’idée d’un Bordeaux en mouvement où les points de repères varient et où l’image se modifie en permanence.
Le clin d’oeil : c’est donc une ville entreprenante qui ne s’oppose à aucun grand projet, même l’idée de « surfer sur les vagues de la modernité ».

Bordeaux, une ville fraternelle

On dit souvent que la ville est un lieu propice aux rencontres. On retient alors l’idée du croisement qui permet le rapprochement de deux êtres… Mais à Bordeaux, ces rencontres prennent une dimension tout autre et tendent vers un sentiment de fraternité : un échange, ou plutôt un accord juste entre les quartiers où se côtoient des individus différents pour arriver à faire du monde urbain une mosaïque qui trouve son unité dans la mixité sociale.
Le clin d’oeil : c’est l’idée d’espoir qui suscite cette fraternité… On la retrouve parfois dans les cafés : un lieu de sécurité et de pause au coeur d’un espace urbain marqué par la relation particulière du dedans / dehors.

Bordeaux, une ville jeune
Les jeunes en s’appropriant les lieux, en détournants le mobilier urbain ou encore en mettant en valeur des endroits inhabituels en y instaurant une activité, apportent beaucoup à la ville : du mouvement, du dynamisme, de la vie…
Selon leur mode de vie, leur centre d’intérêt, ils n’occupent pas les mêmes quartiers, mais les lieux phares de Bordeaux restent célèbrent : la place de la Victoire, la place CaJu ‘Camille Julian’, le quartier St Pierre, les quais…
Le clin d’oeil : l’image de deux jeunes étudiants en apesanteur et cheveux au vent Place de la Bourse. Se moquant de toutes les conventions et dans le tout Bordeaux ils vivent, sourient et font la fête.

Bordeaux, une ville verte

Un lieu qui n’oublie pas la nature, le développement durable et le rapport à l’environnement même en plein coeur de la ville. Même si souvent ce côté vert passe inaperçu : il reste présent dans les parcs, dans l’importance donnée à la lumière qui se reflète sur les façades de verre… Mais, il résonne aussi dans les actions citoyennes : des gens qui pensent à l’avenir tout en préservant notre vaste monde.
Le clin d’oeil : prendre conscience des enjeux environnementaux au coeur du monde urbain, c’est regarder vers l’avenir, pour faire en sorte que ville /nature fonctionne en harmonie.


Le Zen News donne un Coup de Coeur à la Ville de Bordeaux pour l’incarnation de toutes ces facettes…

Pour les voir, il ne s’agît pas simplement
d’observer, de voir, de regarder…

mais d’imaginer Bordeaux différent,

de vivre Bordeaux autrement !
Non classé

11 mai 2007

En mai, le coup de coeur s’écoute….

Reportages, témoignages
et bruits pas sages à volonté
« à écouter sur place ou à emporter » !

ARTE Radio est une radio web à la demande. Elle propose des centaines de reportages et créations sonores à écouter à volonté. C’est une création d’ARTE France, la partie française d’ARTE. Elle est strictement non commerciale et sans publicité.
En écoute : des courts-métrages audio élaborés, émouvants ou rigolos, instructifs ou taquins, qui parlent d’intimité, de modes de vie, de politique, du monde, de poésie, d’imaginaire… Le tout en utilisant les ressources de l’écriture sonore, c’est à dire sans musique ni commentaires. Mais avec une grande attention portée à la prise de son, au montage, au mixage.
ARTE Radio fonctionne comme un magazine sonore qui propose des nouveautés chaque semaine. C’est aussi une sonothèque qui conserve tous ses programmes en archives. On peut télécharger tous les programmes d’ARTE Radio sous contrat libre Creative Commons, pour un usage privé et non commercial. On peut aussi recevoir les nouveautés chaque semaine sur son ordinateur et son baladeur numérique grâce au podcasting.

Le projet ARTE Radio a été fondé en 2002 par Silvain Gire et Christophe Rault. Il est animé par une joyeuse équipe de 5 salariés à temps partiel sur 3 postes et d’une dizaine de pigistes réguliers.

Dans une société donnant de plus en plus d’importance à l’image, le Zen News ouvre ses oreilles et donne un Coup de Coeur à Arte Radio et à la création sonore en général.

Non classé

2 avril 2007

Coup de coeur d’avril…

Comme un poisson dans l’eau :
Mika, nouvel ovni sur la planète la pop !

Jeune artiste, compositeur et producteur de musique électro-pop né à Beyrouth au milieu des années 80. Mika s’emparre aujourd’hui de la scène internationale…
Il passe sa jeunesse à Londres. Autodidacte du piano, Mika n’a que 11 ans lorsqu’il se retrouve sur scène pour chanter un opéra de Richard Strauss. Influencé par les grands « songwriters » comme Prince, Elton John ou encore Michael Jackson, il étudie à 19 ans au Royal College of Music. Durant ses temps libres, Mika écrit le titre d’opéra-pop Grace Kelly grâce auquel il décroche un contrat auprès d’une maison de disques. Ce créateur de chansons pop euphoriques a sorti son premier album, Life in Cartoon Motion, en février 2007.
Faisant le grand écart entre pop, rock et opéra, il propose un nouveau son et ça marche ! Tout le monde l’a déjà adopté : »Mika va conquérir les dancefloors avec sa pop toujours élégante et colorée » a écrit le Times ; « Magnifiquement imprévisible… À vingt-deux ans, ce chanteur déjoue les conventions avec ses prodigieuses gymnastiques vocales » a surenchéri le New Musical Express…


Le lien Coup de Coeur proposé sur « Zen News » reste le lien vers le site officiel du chanteur, mais vous pouvez consulter la version française sur : http://www.mikalife.fr/

Si vous souhaitez entendre sa musique, Mika se produit en France le 4 avril et à l’Olympia le 30 juin 2007, en attendant je vous propose une version vidéo acoustique de son titre phare « Grace Kelly »
Non classé

15 mars 2007

Le Palmares des Victoires accompagné des commentaires du Zen News

Note Coup de Coeur Musical du mois de mars

A venir prochainement…
Non classé

17 février 2007
En février, il nous reste des particules de cœur
pour le… CINE CINEMA….
AH TCHI TCHA !!!

Quand le cinéma, rend « hommage » :

  • Quand Duris devient Molière : critique à venir
  • Quand Cotillard devient Piaf : critique à venir
  • Quand on réunit l’ensemble du cinéma français : Les deux grands gagnants de la 32ème Nuit des César, animée pour la deuxième année par Valérie Lemercier, sont LADY CHATTERLEY de Pascale Ferran (5 statuettes dont film et actrice) et NE LE DIS A PERSONNE de Guillaume Canet (4 César dont réalisateur et acteur). Un seul autre film obtient plus d’un prix – JE VAIS BIEN, NE T’EN FAIS PAS (2) -, les autres devant se contenter d’une seule récompense comme JE VOUS TROUVE TRES BEAU et QUAND J’ETAIS CHANTEUR.Les films partenaires de CANAL+ lors de leur sortie en salle se distinguent avec un total de 8 César pour NE LE DIS A PERSONNE, INDIGENES, OSS 117 : LE CAIRE, NIDS D’ESPION, LITTLE MISS SUNSHINE et FAUTEUILS D’ORCHESTRE, ce dernier permettant à la maîtresse de cérémonie, Valérie Lemercier, de remporter un 2ème César du meilleur second rôle après celui des VISITEURS.Enfin, deux César d’honneur ont été attribués, l’un à la française Marlène Jobert, et l’autre, à l’anglais Jude Law