Perspectives

Ce n’est qu’un au revoir !

5 février 2021

INSTANTS PRÉSIDENT :

Aujourd’hui (5 février 2020), après une Assemblée Générale sur canapé, je quitte la présidence de l’APACOM à l’issue d’un mandat de 2 ans. Désormais, c’est Odile Seiter qui devient la Présidente de notre association et qui s’appliquera donc à donner du coeur à la com’. Mais avant :

« J’ai une confidence à vous faire…

Même si j’ai parfois eu l’air d’un Président comptable avec ma calculette au creux de ma main pour être au plus près des budgets… À mon arrivée en 2019, moi Président, j’avais aussi des rêves :
Écrire la suite pour l’APACOM, en y ajoutant mes petites Révolutions !

Mais pour de vrai, Madame APACOM demande du temps. C’est une dame d’expérience à accompagner au quotidien… Fin du rêve, juste assurer l’essentiel ! Heureusement, pour ça, vous (membres du bureau et du CA, bénévoles impliqués) étiez tous là : pour vous activer, mais aussi et surtout débattre et décider ensemble.
Le partage des tâches et l’action collective était, pour moi, non négociable.

Les mois ont passé, j’ai changé, vous m’avez fait grandir et même un peu relativisé. J’espère, avant tout, que nous avons fait ce que nous avons dit et que nous avons su transformer certains désirs des adhérents.es en réalité concrète.

Evidemment, il y eut des vagues, des raz de marée, de grandes histoires passées sous silence et des petites récits devenus légendaires.
J’ai arbitré, du moins j’ai essayé ! La force n’étant pas mon style, j’ai souvent préféré la vulnérabilité. Tracer une route, ne se fait pas sans douter…

En 2020, Présentiel / Distanciel, au fil d’entrevues saccadées et de zooms endiablés, nous ne nous sommes pas beaucoup touchés ; nous avons beaucoup bu seul…

Mais les réseaux sociaux et la dynamique APACOM À LA MAISON, la campagne de com : « Fais rugir ta boîte », la création de notre plateforme de marque et notre adaptabilité nous ont souvent conduit à délaisser « le faire » pour réfléchir davantage à nos manières de faire :
+ créatif, + stratégique, + responsable, + solidaire.
Nous avons partagé tout cela ensemble !

Aujourd’hui, je pose la couronne mais pas les armes, toujours mobilisé et engagé pour fédérer et défendre tous les communicant.es.s de Nouvelle-Aquitaine.

Ce qui nous lie est vraiment là : l’amour de notre métier et la passion de la communication. À chacun sa manière d’aimer, l’important est de se trouver et de s’y retrouver. J’espère alors que nous avons su nous trouver et que nos 550 adhérents s’y sont retrouvés.

Regardons demain avec confiance, gardons le cap,
préparons désormais la transition dans un monde en transitions.
Un grand, grand, grand…
… Merci à toutes & tous !

Vous aimerez aussi

Aucun commentaire

Répondre