Veille

Un peu, beaucoup, à l’infini #FB8

30 mai 2014
2014-06_FB

 

Printemps / Eté, peut importe la temporalité : aujourd’hui, Faces B se vit à l’infini
 A vos marques, prêt, likez, partagez…
… Faites tourner plus que jamais !

 

 

« … Ah si seulement on pouvait vivre à l’infini, voilà qui me simplifierait la vie ?

… Pas si sûr ! »

Portrait d’Anthony Rojo – mai 2014

 

On ne sait d’où il part, ni
vraiment s’il s’arrête. Nous avons même du mal à comprendre qui il est.
Pourtant, qu’il soit un ou plusieurs, l’infini ne me fait pas peur ! Il
m’inspire une liberté, un nombre illimité de possibilités. Il me pousse souvent
à me perdre dans les plis du temps ou même à partir loin devant : vers des
espaces sensoriels propices aux espérances, aux rêves comme aux
croyances ; vers des terrains singuliers peuplés de mots et de quelques
pensées, où je vous convie d’ailleurs à venir me retrouver.

Pour partager avec nous l’esprit FACES B,

n’hésitez plus à venir nous retrouver sur FACE(S) BOOK.
Pour le comité de rédaction aussi,
à chacun son selfie !

 

Bonne lecture

Vous aimerez aussi

Aucun commentaire

Répondre