Veille

Vous saurez tout sur le bisou ! #FB6

21 octobre 2013
Image4
FACES B n°6 – « Quand la bise fut venue » ! – Automne 2013
Photo de UNE réalisée par Anthony Rojo, avec Anne Quimbre, la Papotiche


« je vous BISE très fort »

 

Pile ou face ?
Baiser religieux, baiser dangereux !
« Kissing nun » d’Olivier Toscani pour Benetton,
un choix immortalisé par Anthony Rojo
Envie de proximité, volonté d’échanger ou de se rapprocher qui nécessite tout de même d’y être autorisé, difficile de tenter l’expérience du baiser sans y être invité.
Loin du bisou fou qu’on dépose (presque) n’importe où, l’expérience du baiser en appelle forcément à plus d’intimité. Au-delà d’une simple politesse, expression de sentiments distingués, la bise s’assimile plutôt aux messages personnels subtilement envoyés : mon baiser régulier se teinte de familiarité, mon baiser appuyé empêche parfois l’amour de se faner, mon baiser d’intuition laisse paraître souvent de vives émotions…
Mais faut-il finalement vouloir tout décoder ? Sans recettes et sans présupposés, le baiser ne peut-il librement se donner, sans se faire annoncer ? Prenez garde finalement, méfions nous d’un tel acte et de sa réaction !
Ainsi, si la bise reste une affaire choix, offre personnelle qui ne se monnaye pas, inutile plus que ça de s’avancer vers moi… si celle-ci doit venir, sûr qu’elle arrivera !
Pour l’heure je m’autorise, ici parce que c’est vous,
non pas la fameuse bise, mais juste un « FACES Bisou ».

 

Bons baisers du comité de rédaction FACES B
Pour partager l’esprit FACES B, retrouver-nous sur FACE(S) BOOK.

 

Vous aimerez aussi

Aucun commentaire

Répondre